เกาะภูเก็ต เกาะ พีพี
-Ko Phuket, longue de 50 km et large de 20 km pour une superficie totale de 536 km2, est séparée du continent (Province de Phang Nga) par le détroit de Pak Prah longeant sa côte Nord sur 7 km sur une largeur d'environ 800 m.
Elle est très montagneuse, surtout dans l'ouest, avec une chaîne de montagnes alignée du nord au sud. Ces montagnes constituent l'extrémité méridionale d'une chaîne qui s'étend sur 440 kilomètres dans l'isthme de Kra et culmine à 1 138 m au Khao Phra Mi. L'altitude la plus élevée sur l'île elle-même n'est cependant que de 541 m au-dessus de niveau de la mer, au mont Khuan Wa - ควนหว้า, entre la cascade de Kathu et Patong.
Près de 70 % de l'île est couvert par la forêt. La côte occidentale possède plusieurs plages sablonneuses, alors que sur la côte Est elles sont plus boueuses. Le point le plus au sud de l'île est Laem Promthep, point de vue très populaire pour ses couchers de soleil.
La région touristique principale de l'île est la plage de Patong, qui possède également la majeure partie de sa vie nocturne et est le centre des achats bon marché sur l'île. Parmi les autres plages populaires, on compte celles de Karon, de Kata, de Nai Harn et de Bang Tao.
Tout comme sa voisine de Phi Phi, l'île a été touchée par le tsunami causé par le tremblement de terre du 26 décembre 2004.
En 2019, plus de 10 % des coraux au large de Phuket sont en train de blanchir (ce qui les conduit à la mort) en raison du réchauffement de la mer.

-Les îles Phi Phi (เกาะ พีพี) (prononcer pi-pi) sont un petit archipel de Thaïlande situé dans la mer d'Andaman au large de la province de Krabi, à laquelle il appartient. Très touristique, il comporte deux îles principales, Ko Phi Phi Don et Ko Phi Phi Le, les autres étant essentiellement des rochers.
L'île de Phi Phi Don (ou Ko Phi Phi Don, Ko (thaï : เกาะ, RTGS : ko) signifiant « île » en thaï) est la plus grande île de l'archipel et la seule dotée d'infrastructures touristiques. Elle a été très durement touchée par le Tsunami consécutif au séisme du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien. C'est un haut lieu de la plongée sous-marine, également réputé pour ses vertigineuses falaises calcaires. Cependant, la deuxième grande île, Ko Phi Phi Le, est la plus célèbre bien qu'inhabitée. Ses paysages paradisiaques l'ont fait connaître dans le monde entier et l'archipel est considéré comme l'un des plus beaux au monde.
Le 26 décembre 2004, à 10 h 37 min (heure locale), Phi Phi Don a été très exposée à un tsunami de 6,5 mètres de haut, conséquence du tremblement de terre ayant touché l'Asie du sud-est au large de Banda Aceh, Sumatra, trois heures plus tôt. On estime à 5 300 personnes le nombre de victimes et de disparus lors de la catastrophe et à un an la durée de reconstruction des infrastructures touristiques, presque totalement détruites sur le tombolo, la bande de terre séparant les deux baies du centre de l'île.

L'île principale Phi Phi Don a été rapidement reconstruite. Les touristes étaient de retour dès l'année suivant le tsunami et chaque habitant avait repris sa vie normale. Un parc en souvenir des victimes du tsunami a été érigé au cœur du village de Tonsaï. Un système d'alerte au tsunami a été mis en place et les habitants du village savent désormais comment réagir à une telle catastrophe : des panneaux répartis dans le village indiquent le chemin à suivre en cas d'alerte : le point le plus haut de l'île (View Point).

Sa voisine Ko Phi Phi Le a quant à elle été le cadre du film La Plage, tourné sur le site de Maya Bay en 2000 avec Leonardo DiCaprio, Guillaume Canet et Virginie Ledoyen. La production (20th Century Fox) fut accusée d'avoir causé de nombreux dégâts à l'écosystème insulaire. Dégâts qui se poursuivent de nos jours compte tenu du flot continu de touristes et de bateaux de toutes tailles attirés quotidiennement sur le site, précisément à cause de ce film. En 2018, les autorités thaïlandaises, dans un souci de protection du site, le ferment et l'interdisent aux touristes pour une durée indéterminée.
26 photos · 9 views